textes pour se faire plaisir
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 RENCONTRE de TITOU et d'ILE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SISSLA

avatar

Nombre de messages : 4344
Localisation : MORBIHAN
Date d'inscription : 17/07/2007

MessageSujet: RENCONTRE de TITOU et d'ILE   Ven 08 Jan 2010, 3:32 pm

RENCONTRE de TITOU et d'ILE

Depuis, un certain temps, j’avais prévu de rendre visite à TITOU notre Lapinou…

Je devais y aller avec notre Grande AMIE et Administratice des Enfants de Plume… Pour ne pas la nommer ALIANA. Projet toujours remis à plus tard, la responsable, c’est moi…

Nous nous étions mises d’accord avec AlIana… c’était hier le 7 janvier 2010 que je devais franchir le pas… (petite confidence, j’ai une allergie des hôpitaux, je ne devrais pas le dire, c’est lâche, je le sais, et encore une fois, ALIANA m’a pris par la main, et m’a dit « quand tu veux »… Aliana MERCI, je t’adore… tu fais aussi tant pour les autres… je n’insisterai pas… et pourtant…

Hier, évidemment, toujours en retard, j’ai téléphoné à Aliana que je la retrouvais à la Clinique où se trouvait TITOU…

Le secret a bien été gardé… ALIANA n’avait rien dit à TITOU de ma venue…

Je frappe à la porte et attends….
Aliana, toujours aussi malicieuse, me lance : "Vous venez pour qui ?"
J’embrasse ALIANA …
Titou, de loin, assise sur son lit, observe la scène…
nous voyant nous embrasser, TITOU comprend…
c’est presque un cri qui sort de sa gorge... plein d’émotion, elle n’en croit pas ses yeux… sa stupéfaction m’atteint au plus profond de moi…

nous nous jetons dans les bras l’une de l’autre avec une grande spontanéité… (grande qualité de TITOU… la première que je perçois…)
Une grande effusion… celle-ci ne sera pas sur la vidéo… ALIANA s’est fait blouser…
elle nous a demandé de refaire la scène, mais non, la spontanéité n’est plus là… nous rejouons malgré tout la scène, je peux vous dire que l’émotion qui nous a enveloppé au premier coup n’était pas feinte…
je ne sais si c’est de voir TITOU, de la découvrir avec cette spontanéité, cette ouverture, cette générosité de cœur, toujours est-il que je peux vous dire que j’ai des larmes aux yeux, mon cœur se serre d’émotion…

Premier cap passé.. cela y est.. nous dialoguons, nous faisons connaissance… avec TITOU, pas de souci, elle sait dialoguer, vous mettre à l’aise… très ouverte, spontanée, chaleureuse, sincère, joyeuse, vous dit que vous êtes son amie… elle est mimi, elle est… elle est…. Elle est….

A vous d’imaginer ce que je ne peux pas vous dire par des mots…

TITOU, Je la connaissais courageuse, dynamique, active, tout cela on me l’avait dit, mais je suis un peu comme ST-THOMAS, je ne crois que ce que je vois… et maintenant j’ai vu… J’ai vu une femme qui vous donne des coups de fouet … qui vous revitalise… qui vous transporte… qui ne vous laisse pas de répit… c’est elle qui vous emmène… elle a une force, incroyable… Elle est remplie d’une « grâce », d’une « force » intérieure… Baisser les bras, elle ne doit pas connaître… elle a du tempérament…

Passer un moment avec elle, vous oubliez qu’elle est malade… elle porte sa maladie à bout de bras, comme si elle jouait avec… comme si elle voulait lui dire « tu veux ma peau, et bien tu ne l’auras pas, car c’est moi qui t’aurais… » voilà, voilà ce qu’est ce petit bout de femme… ce petit bout de femme qui incite l’Admiration. Elle ne se plaint pas, elle accepte… Elle accepte sa propre souffrance… je ne m’aperçois de la maladie qu’à la vue de ces tuyaux, de ses cernes qui creusent ses yeux quand arrive la fatigue… mais tes yeux, ton regard, tes expressions… TITOU, je peux te dire qu’ils m’ont touché au plus profond de moi… TITOU tu es un personnage… et quel personnage…

Lorsqu’elle sort de sa chambre, sur son fauteuil roulant, il faut la voir… elle prend son fauteuil pour une formule 1, il faut la voir… ses compagnons de couloir la charrie, je peux vous dire que là encore vous en recevez plein la figure… cette complicité qu’ils ont entre eux… Cette chaleur.. une Amitié, une complicité partagée entre eux… c’est beau à voir.. nous qui vivons dans les villes comme des étrangers les uns les autres, et bien je peux vous dire que cela vous interpelle…

Outre, toutes ces qualités que j’essaie d’exprimer, je peux vous dire que je n’en rajoute pas, je vous fais le rapport de ce que j’ai vu, ce petit bout de femme, hormis son courage intérieur, sa force, est active… Des ateliers, il y en a à la clinique, TITOU ne se défile pas, elle les fait tous… de toute façon TITOU, c’est une dévoreuse… (entre autre, un petit trait de caractère de TITOU, elle est très gourmande)… mais ce n’est pas de cela que je vous parler, c’est qu’elle dévore la vie à pleine dents, curieuse, intéressée par tout… alors, poterie, broderie, mots croisés, langue espagnole, anglais, et apparemment actuellement son truc, c’est la poterie… donc vous voyez tout l’intéresse.

J’ai été « heureuse » de faire ta connaissance et j’espère que tu accepteras volontiers que je te rende d’autres visites… et que tu sauras m’accepter dans ton petit monde…

Sentiment tout personnel…. TITOU mérite d’être connue… TITOU est quelqu’un de formidable… elle a en elle une force, un dynamisme, elle prend malgré sa souffrance les choses avec une philosophie dont chacun de nous pourrait prendre exemple…

TITOU, toi l’artiste, MON LAPINOU … je t’embrasse très fort en faisant attention de ne pas t’étouffer…

A toi ALIANA, merci de m’avoir conduit vers ce petit être qu’est TITOU LE LAPINOU
[/size]


TRES BEAU TEXTE

Tu vois ma grande Amie
facile de s'exprimer
quand, on se laisse aller
à l'intensité de ses sentiments
à tout ce que l'on ressent ...

tu le fais très bien
je puis t'avouer que j'y suis très sensible
vrai bonheur de te lire...
Alors... alors...
je n'ajoute rien que tu ne saches...
Revenir en haut Aller en bas
 
RENCONTRE de TITOU et d'ILE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» classe M par TITOU
» Présentation de Thierry Titou E-Revo Brushless Edition 2009
» Le truggy de Titou (D8T flux hp)
» Titou
» titou's works

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES ENFANTS DE LA PLUME  :: DES TEXTES D'ILE DE RE-
Sauter vers: