textes pour se faire plaisir
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 les animaux nous quittent de ZOREYE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ILE DE RE

avatar

Nombre de messages : 2770
Localisation : Sur une Ile, mon Ile de Ré, laissez moi rêver
Date d'inscription : 17/07/2007

MessageSujet: les animaux nous quittent de ZOREYE   Jeu 19 Fév 2009, 11:00 am

Les animaux nous quittent

Hème n'était pas qu'un chat,
C'était bien plus que ça.
Sa présence parfois me hante
Encore aujourd'hui elle me manque.

Deux mois après, peu de choses ont changé,
Même si mon deuil a bien avancé.
Il reste une blessure encore en moi
Qui, dans des années, partira.

Je sais que là haut, elle est bien entourée
Car l'autre matou, mon autre bébé,
Lui aussi, de vieillesse, est monté aux cieux
Même notre tortue nous a fait ses adieux.

Il vaut mieux des animaux que des humains.
Moi, j'aurai préféré qu'il n'y en ait aucun.
Mais des épreuves comme ça à traverser,
Je sais que cela ne fait que commencer.


--------------------------------------------------------

Je suis toujours touchée par tes mots
Tu sais si bien décrire tes peines, tes joies, tes ressentis..
Lorsque tu dévoiles tes pensées profondes
Je ne peux y être insensible...
Tu le fais avec tellement de douceur...

Lorsqu'une vie disparait
à laquelle on était attachée
Un grand vide... une souffrance...
Ce vide est malgré tout comblé
par les souvenirs qui ne s'effaceront jamais de notre coeur...

Aimer c'est aussi accepter....

_________________
ILE DE RE
Mon Ile, la mienne où j'aime être...
Revenir en haut Aller en bas
 
les animaux nous quittent de ZOREYE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vous les aimez, nous aussi.
» Kenneth COOK (Australie)
» FABLES (Tome 02) LA FERME DES ANIMAUX de Bill Willingham et Mark Buckingham
» Pouvons nous faire remonter le Titanic des eaux ?
» [Collection] Nous deux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES ENFANTS DE LA PLUME  :: DES TEXTES DE ZOREYE-
Sauter vers: