textes pour se faire plaisir
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 poeme l'horloge de sissla

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: poeme l'horloge de sissla   Mar 17 Juil 2007, 8:45 pm

un poeme magnifique sissla et émouvant merci
bises danielle
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: poeme l'horloge de sissla   Mar 17 Juil 2007, 8:56 pm

je suis bien d'accord avec toi Da ; ce poème de Sissla est remarquable: quelle dignité quelle courage !!Et chacun peut se poser les mêmes questions : sur la joie , les peines , la vie la mort : pourquoi Question
Revenir en haut Aller en bas
Aliana
Admin
avatar

Nombre de messages : 1691
Localisation : sur l'arc en ciel
Date d'inscription : 31/03/2007

MessageSujet: Re: poeme l'horloge de sissla   Mer 18 Juil 2007, 3:45 am

quel beau poème

un sujet fort bien traité, le temps qui coule, qui fuit, qui s'enfuit et nous malmène

félicitations Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://s-epanouir-et-s-accomplir.webnode.fr/
ILE DE RE

avatar

Nombre de messages : 2770
Localisation : Sur une Ile, mon Ile de Ré, laissez moi rêver
Date d'inscription : 17/07/2007

MessageSujet: POEME DE SISSLA - L'HORLOGE   Mer 18 Juil 2007, 2:52 pm

Sissla,
Tu as écrit ce poème... et en te lisant, je médites chaque strophe... Je ne ferais donc pas de phrase... Seulement te dire... drunken
Poignant et tu me plonges dans une sacré méditation...
Bisous à toi...

_________________
ILE DE RE
Mon Ile, la mienne où j'aime être...
Revenir en haut Aller en bas
vivijean
Invité



MessageSujet: Re: poeme l'horloge de sissla   Jeu 19 Juil 2007, 8:08 pm

Très beau poème Sislaa.

Rien à redire sauf BRAVO pour ce courage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: poeme l'horloge de sissla   Jeu 19 Juil 2007, 8:29 pm

merci à toi sissla de nous avoir rejoint ici et de nous offir d'aussi beaux poèmes
sois certaine que nous savons apprécier - bisous-debby-
Revenir en haut Aller en bas
Nataly
Invité



MessageSujet: Re: poeme l'horloge de sissla   Dim 29 Juil 2007, 4:00 am

En lisant ton poème, je me suis aperçu combien je n'aimais pas le son du tic-tac...
Lent et mélancolique il est parfois angoissant.
Et à certains moments il peut donner l'impression qu'il accélère quand on a envie d'arrêter le temps pour pouvoir profiter de ceux que l'on aime.

Et pourtant, pourtant on ne voudrait surtout pas, qu'il s'arrête ce tic-tac.
Comme en Provence, où l'on arrête son balancement quand quelqu'un part pour toujours.

Très beau poème Sissla.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: poeme l'horloge de sissla   Jeu 02 Aoû 2007, 11:17 pm

Incroyable, Sissla, la force que tu nous transmets par le tic tac de cette horloge, tout ce que tu nous fais ressentir comme courage et grandeur à nous dépasser. La fuite du temps suffit à elle seule à disperser toute unité, et ne peut être conjurée que par une totale adhérence au présent. Ton poème nous fait identifier la mémoire du passé et l’espérance du futur. Dans cette conjonction, nous sentons la présence de l’éternel présent.
L’harmonie de l’éternité résonne ici, où nous sommes, vidés de toute diversité. La réponse à la question posée est l’écho de cet instant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: poeme l'horloge de sissla   Mar 11 Sep 2007, 4:18 pm

quand s'arrête le tic tac des heures
parce que de l'aimé s'arrête le coeur
on sait que plus jamais le bonheur
n'aura le même parfum, la même saveur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: poeme l'horloge de sissla   

Revenir en haut Aller en bas
 
poeme l'horloge de sissla
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la plus vieille horloge de Paris
» POEME EN ALLITERATION (essai de poésie)
» UN poeme pour un enfant
» Poeme sur le sida
» [AIDE] Quetsions horloge nouveau TF3D (Manila v 2.0/2.1)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES ENFANTS DE LA PLUME  :: DES TEXTES DE SISSLA-
Sauter vers: