textes pour se faire plaisir
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 souffrances silncieuses de zabou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: souffrances silncieuses de zabou   Jeu 26 Juil 2007, 1:04 pm

magnifique poeme zab
et veridique merci I love you
Revenir en haut Aller en bas
vivijean
Invité



MessageSujet: Re: souffrances silncieuses de zabou   Jeu 26 Juil 2007, 9:22 pm

Magnifique ce poème Zabou. BRAVO à toi Wink .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: souffrances silncieuses de zabou   Ven 27 Juil 2007, 8:43 am

Zabou: tu es particuliérement lucide ; tu connais les remédes aux blessures de l'âme; tu connais la recette : alors appliques là.fais comme Sissla qui exprime sa profonde douleur,sans détours.

Et si la tienne est trop personnelle et ne doit pas être étalée ici, tu as des amis a qui te confier et il y a aussi des médecins de l' âme qu'il ne faut pas hésiter à rencontrer.

En tout cas ton poème est particulièrement émouvant.
Revenir en haut Aller en bas
Nataly
Invité



MessageSujet: Re: souffrances silncieuses de zabou   Ven 24 Aoû 2007, 12:55 pm

Wahou !

Elle me fait mal à l'âme l'héroïne de ton poème...
Je lui souhaite de pouvoir parler et comme dit Tonton trouver des amis ou des professionnels pour le faire.

Moi-même je l'ai fait, et j'ai découvert des choses qui ont éclairées ma vie...
Même si ses choses à la base étaient noires... Elles deviennent grises et avec le temps, je l'espère blanchiront de plus en plus !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: souffrances silncieuses de zabou   

Revenir en haut Aller en bas
 
souffrances silncieuses de zabou
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mariage Zabou & KenShu
» Collection Zabou & KenShu
» Zabou
» Se souvenir des belles choses - Zabou Breitman
» Prensentation Zabou 28 06

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES ENFANTS DE LA PLUME  :: DES TEXTES DE ZABOU-
Sauter vers: